Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Dim 19 Oct - 10:06
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Sondage

La gestion du PLU doit elle être transférée au niveau de la Communauté de commune pour éviter les conflits d'intérêts ?

89% 89% [ 8 ]
11% 11% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]

Total des votes : 9


La gadoue, le bouc émissaire et l'inertie des élus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La gadoue, le bouc émissaire et l'inertie des élus.

Message par Pascal Salomé le Dim 28 Déc - 15:14

Chers Electeurs, chers Andoléens

La boue, selon mon vieux Larousse éculé, est une couche grasse à la surface du sol, qui est constituée de terre détrempée. Nous sommes à la campagne au mois de décembre avec une météo relativement humide alors il est normal qu'aux points de passages fréquents, le sol se transforme en bourbier.  Pour éviter cela, il faudrait s'abstenir de rouler ailleurs que sur le macadam de la route, mais ce n'est pas facile. Les routes n'étant pas très larges, on peut difficilement se croiser en voiture sans mettre une ou deux roues sur la banquette. Evidement, le problème s'accentue quand il faut croiser un camion, un bus ou un tracteur ou encore une navette spatiale qui décole. Le phénomène s'amplifie encore depuis que l'on fait tout pour dissuader des Andoléens de passer par le centre bourg. La création de la zone 30, des ralentisseurs et des chicanes ont certainement aussi pour effet de rediriger une partie du trafic qui se faisait sur la route la plus large de la commune reliant Neuville à Andouillé, vers des routes de campagne beaucoup moins larges. Evidement, aux abords des exploitations agricoles, les voitures ont plus de chance de croiser un tracteur et les banquettes en bordure de route se transforment rapidement en cloaque. Vous allez me dire que ce que je raconte là est l'évidence même ! Eh bien, sachez que pour certains, c'est pas acquis. J'entend depuis peu que certains riverains de certaines fermes seraient exaspérés de cette situation soit disant "insupportable", au point de mettre certains agriculteurs en demeure de nettoyer les routes, au point de faire des pétitions, de se plaindre à la mairie. J'en vois même au gué Hervé qui s'amusent à baliser la boue des banquettes avec des petits bâtons et de la peinture rouge... Nous savons tous que la tache de nettoyer la route  revient normalement aux agriculteurs lorsqu'ils sont  à l'origine d'une dégradation excessive de cette route suite à des travaux agricoles, mais il convient tout de même de ne pas tout leur mettre sur le dos. Les véhicules des particuliers qui roulent sur les banquettes et les transforment en cloaque sont aussi responsables que le fermier du coin et s'exaspérer ne résout rien. Il faut bien se souvenir tout de même que les agriculteurs constituent une grosse partie des entreprises Andoléennes et que l'on ne peut pas les empêcher de travailler pour qu'il y ait moins de boue autour des maisons agglutinées aux abords des exploitations agricoles. J'ai bien vu le courrier de Monsieur le Maire et de mon point de vue, en s'y prenant ce cette manière, il ne fera que monter ses électeurs les uns contre les autres. les bureaucrates en mocassins qui salissent leur moquettes contre les exploitants agricoles qui pataugent au quotidien dans la gadoue ! Il serai bien dommage que les Andoléens qui n'aiment pas la boue pourtant écologique s'en aillent vivre en ville au milieux de la pollution urbaine !

En fait, pour résorber ce problème, il faudrait recreuser les fossés là où ils ont disparu ou n'existent pas et optimiser ainsi l'évacuation des eaux de pluies qui saturent les banquettes, il faudrait empierrer et réaménager les banquettes avec des agrégats adéquats, il faudrait même élargir un peu les routes aux abords des exploitations agricoles et des points sensible. Il aurait surtout fallu profiter des beaux jours pour s'occuper de cela en y consacrant un petit budget, car en décembre, il est un peu tard pour préparer l'hiver. Maintenant, la boue est là pour longtemps car l'herbe ne va pas repousser rapidement. Mais j'y pense, c'est aussi le travail de nos élus de s'occuper de cela ! Je suis tout de même étonné qu'avec tous ces agriculteurs au conseil, monsieur le maire en arrive finalement à être aussi mal conseillé, à rédiger des courriers désobligeants et à côté de la plaques. Par ailleurs, je suis passé ce matin devant l'exploitation d'une conseillère, il y a tant de gadoue qu'il a été jugé utile de mettre en place un panneau pour signaler qu'il y a de la boue sur la route. De ce point de vue, cette ferme là n'a rien a envier à celle incriminée et je me demande bien si cette conseillère a eu le droit elle aussi à sa petite mise en demeure de Monsieur le Maire ????

Comme d'habitude, les fossés n'ont pas été entretenus, les points sensibles n'ont pas été aménagés. Comme d'habitude, chaque fois que la commune passe avec un engin pour couper l'herbe, tout fini en composte dans le fond des fossés, comme chaque années, le fond des fossés engorgés se retrouve au dessus des buses qui se bouchent.... Donc voilà, des petits lampions pour les privilégiés du centre bourg et de la gadoue pour les gueux des hameaux ! Des cantonniers qui tondent les pelouses dans le centre bourg, mais que l'on voit plus au bord des routes! Bref les gens qui ont les pieds dans la boue auraient du voter pour nous, on les aurait mis au sec ... En tous cas, on aurait fait quelque chose avant l'hiver ! Je rappelle ici qu'un conseiller a su lui, faire aménager une banquette en face de chez lui pour garer son autobus. Vous savez, le conseiller "Moi d'Abord" qui s'occupe de ses intérêt à lui avant de se soucier du sort de ses concitoyens!
http://oppositionandoleenne.forumactif.org/t57-moi-d-abord-dans-votre-interet-a-nous

Bonnes fêtes de fin d'année à tous.
Pascal Salomé

PS : j'ai noté que ça y est, l'éco parc commence à se transformer en décharge sauvage. Remarque ce tas de béton est peut-être une œuvre d'art ! Allez savoir...

avatar
Pascal Salomé

Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Village d'irréductibles Gaulois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum