Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 20 le Dim 19 Oct - 10:06
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Sondage

La gestion du PLU doit elle être transférée au niveau de la Communauté de commune pour éviter les conflits d'intérêts ?

89% 89% [ 8 ]
11% 11% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]

Total des votes : 9


SMICTOM : Ordures, arnaques et balivernes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SMICTOM : Ordures, arnaques et balivernes ...

Message par Pascal Salomé le Dim 18 Jan - 10:44

Chers amis, chers électeurs.

Nous avons bien vu notre maire se lamenter sur l'état des finances et la très mauvaise gestion du SMICTOM des Forêts. Nous avons bien vu Monsieur Eloré se lamenter sur les difficultés du dit SMICTOM à boucler son budget.
Si vous n'avez pas, c'est ici :
http://www.rennes.maville.com/actu/actudet_-comment-redresser-le-smictom-sans-assommer-les-usagers-_7-2697227_actu.Htm

Monsieur Eloré est selon Ouest-France, un des responsables de cette déroute en rase campagne, de cette Bérézina, que dis je, de cette catastrophe biblique ! En effet, Monsieur Eloré n'est autre qu'un des innombrables vice présidents  démissionnaires de cette armée mexicaine en charge des affaires, un vice président qui abandonne donc le navire avant la tempête comme un mauvais capitaine, mais qui vient nous prodiguer ses bons conseils...
Comme on le dit souvent, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et les payeurs, c'est moi, c'est vous... Ce triste Sire joue les sauveurs en nous expliquant que l'augmentation maximum se situe aux environs de 20 € pour tout un chacun.  Ce triste sire démissionnaire nous explique qu'il n'y a pas eu de "malversations". Je fais remarquer ici, qu'en tant que vice président démissionnaire, il ne lui appartient pas de faire de telles déclarations. Il y a probablement conflit d'intérêt car si (Je mets le "si" en gras car on va certainement vouloir me faire dire ce que je ne dis pas. Je rappelle à toutes fins utiles, que les mots ont un sens...) il y avait des malversations, sa responsabilité serait engagée, et il est peu probable qu'il se mette à faire état de ses propres turpitudes. Pour savoir s'il y a malversation, il faudrait certainement un audit indépendant...

Quand je lis cet article de OUEST-FRANCE, journal au cœur de l'investigation, je constate un certain nombre d'inepties :
On tente de nous faire croire que l'on est obligé d'augmenter les tarifs à cause de l'évolution des tarifs du traitement des déchets verts qui nous seraient facturé plus cher qu'ailleurs. Je suggère ici à nos chers élus, d'apprendre à faire un appel d'offre et d'octroyer le marché au mieux disant. Ils auraient ainsi de meilleurs tarifs et un meilleur service. Par ailleurs, la population ne met pas ses déchets verts dans les poubelles et je rappelle qu'il n'est pas indispensable de collecter les déchets verts. Les miens se transforment fort bien en composte sur mon terrain et cela évite de polluer l'atmosphère avec une charriote du diable pour les emmener à la déchetterie locale . A la limite, il n'y a qu'à facturer ceux qui amènent de tels déchets  car les gens qui n'ont pas de jardin, n'ont pas à payer pour ces bêtises.
Je rappelle tout de même que 20 € pour une famille qui paie 126 €, cela fait encore 16% d'augmentation. (11% pour un ménage qui paie 186 €) C'est toujours inacceptable et ca l'est d'ailleurs d'autant plus que notre pays entre en déflation. Rien n'augmente dans de telles proportions.
Au delà de ce point de vue que je partage avec certains de nos concitoyens, il faudrait que notre Super Vice Président démissionnaire du SMICTOM nous explique pourquoi un SMICTOM en difficulté financière  a  des rêves de grandeurs. Pourquoi ce SMICTOM trouve opportun de s'en aller louer des locaux plus cher en envisageant d'y faire des travaux (150 m2 de bureaux avec sanitaires et autres) qui vont encore coûter un bras et qu'il faudra effacer moyennant finance, à la restitution des lieux ????? Je me demande si par hasard, ca ne serait pour cela que l'on veut tondre un peu plus les moutons que nous sommes ??? Je préconise donc à nos apprentis gestionnaires démissionnaires, de renoncer à ces dépenses somptueuses....
Je vous laisse consulter ici un morceau choisi du PV de la réunion de conseil de communauté du 12/11/2014 à Gahard qui parle de cette affaire ci-dessous en gras dans le texte. PV que vous pouvez trouver sur les site de la mairie de Feins que l'on remercie.
http://www.feins.fr/IMG/pdf/CC_novembre_20143441.pdf

I. Économie : Location de l'atelier-relais de la ZA de la Hémetière 2
Par délibération en date du 15 octobre 2014, le conseil communautaire avait autorisé la location de l'atelier-relais de la Hémetière 2 à l'entreprise de transports en ambulance Neveu pour un montant de loyer de 37 € HT/m²/an soit 1726 € HT mensuels. Suite à une méprise sur ce montant, l'entreprise a informé  la  communauté  de  communes  de  son incapacité à s'acquitter de ce loyer (1500 € HT mensuels maximum). Le  Smictom  des  Forêts  est  très  à  l'étroit  dans  les  locaux  qu'il  occupe  à  Liffré et  est intéressé  par  la  location  de  cet atelier-relais avec la possibilité d'y réaliser des travaux (150 m² de bureaux + douches et sanitaires). Après en avoir délibéré, le conseil communautaire, à l'unanimité, décide de louer l'atelier-relais de la Hémetière 2 sous forme de bail à usage civil au Smictom des Forêts pour un montant de loyer mensuels de 1726 € HT à la condition de restituer les locaux en l'état à la fin de la durée de location (hors sanitaires) et autorise le Président à signer tous les documents nécessaires qui seront rédigés par Maître LORET, notaire à St Aubin d'Aubigné.


Donc voilà, Monsieur Eloré, un des vices présidents de la Comcom et ses compères renflouent la Comcom en refourguant un hangar (inutile et coûteux de la Comcom ) au SMICTOM dont il est aussi Vice Président avec un loyer que je trouve élevé. Loyer d'autant plus élevé que le local est inadapté puisqu'il faudra y faire des travaux....

Astucieux non ? On coule le Smictom avec un loyer hors de prix et des travaux à réaliser et on vous demande de renflouer le Smictom, pour le plus grand bonheur de la Comcom qui pourra justifier ses constructions inutiles et encaisse des loyers...

Pourquoi ne pas demander conseil à la Camorra calabraise, un organisme à la pointe de la gestion des ordures....

Pascal Salomé
avatar
Pascal Salomé

Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Village d'irréductibles Gaulois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum